Présentation détaillée

larousse

Nos livres sont édités aux éditions Larousse.

12 livres sont déjà parus, des nouveautés sortiront fin 2018 et courant 2019.

Titres sortis Larousse

 

 

L’acte de lire

De ses observations scientifiques, Maria Montessori a déduit que l’acte de lire résulte de l’acte d’écrire. Ainsi, dans la pensée Montessori, on donne d’abord au jeune enfant les clés du code (avec les lettres rugueuses notamment) afin qu’il puisse transcrire à l’écrit tous les sons qu’il entend à l’aide d’un alphabet mobile. Il accède ensuite à la lecture, quand il a lui-même l’idée de relire ses productions écrites. C’est ainsi qu’il découvre l’acte de lire.

La progression

Notre langue française est construite sur un modèle non transparent : nous trouvons plusieurs écritures possibles pour un même son, des lettres muettes, des lettres qui changent de son selon leur contexte proche, des lettres qui s’enchaînent les unes aux autres, formant un son parfois complexe à prononcer.

Dans cette série de livrets, nous avons délibérément choisi d’adapter et de créer une progression nouvelle, non calquée sur celle de Maria Montessori pensée à l’origine pour la langue italienne. Nous vous proposons donc des textes choisis en fonction des particularités du français écrit, où chaque histoire a été construite pour isoler la nouvelle « difficulté ».

Ci-dessous, vous pouvez retrouver les 5 niveaux de livres (de 1 à 5 étoiles), et, au sein de chaque niveau, le code utilisé pour rendre visible la nouveauté aux yeux des enfants :

  • les lettres muettes sont grisées,
  • les nouveautés sont en rouge,
  • les mots outils sont encadrés en jaune,
  • les digrammes sont en vert.

Progression des livrets.jpg

Vous pourrez proposer ces livres à votre enfant, sans pression, quand il aura déclenché la lecture. Les illustrations lui permettront de s’auto-corriger et d’accéder au sens. Soit vous mettez un cache sur l’illustration, il lit, vous raconte l’image qu’il voit dans sa tête, puis vérifie (c’est le principe d’auto-correction de Maria Montessori), soit il va lire en s’aidant des illustrations dans lesquelles il trouve des indices. N’hésitez pas à lui demander de vous raconter l’histoire à la fin de la lecture, puis à lui poser des petites questions portant sur le sens. Vous observerez certainement votre enfant lire et relire la même histoire : c’est comme ça qu’il renforce sa confiance en lui, en se sentant devenir de plus en plus à l’aise et compétent.

Les images et les étiquettes à associer

Vous trouverez dans chaque livret une série d’images à découper, ainsi que des « billets de lecture » présentant les mots correspondants aux images. Nous vous suggérons de les découper et de proposer à votre enfant de les associer. Ce travail peut lui permettre :

  • en amont de la lecture, de découvrir le vocabulaire de l’histoire et donc de faciliter sa compréhension,
  • après la lecture, de retrouver ce vocabulaire pour éventuellement le mémoriser.

Sans titre 14.jpg

Le choix de la police de caractère

Lire en cursive est très intéressant pour la mise en place de la correspondance entre ce que l’on entend (les phonèmes) et ce que l’on voit (les graphèmes). Nous avons choisi d’utiliser dès les premières histoires la ponctuation, porteuse de sens, or il est impossible de ponctuer un texte sans utiliser de majuscules. L’enfant absorbant indirectement, dans la vie écrite, les majuscules en capitale (clavier d’ordinateur, affiches, livres, école …) nous les avons préférées aux majuscules cursives. C’est pourquoi notre choix s’est porté sur la police Cursive Dumont.

Sans titre 15.jpg

Publicités